Comment optimiser son expatriation?

Par Olivier Soumah-Mis

Les différences culturelles bien ou mal gérées, sont le premier vecteur de succès ou d’échec d’une expatriation. Souvent elles sont sous estimées surtout lorsque les cultures des deux pays sont proches, comme ici au Mexique. Il n’y a pas de grandes différences entre un français et un mexicain, mais il y a une multitude de petits détails qui font qu’en fin de compte, nous sommes vraiment différents.

La culture est comme un iceberg, 80% est immergée, nous avons tous 80% de nos cultures respectives qui est inconscient. Ce sont donc ces multiples détails qui viennent parasiter notre quotidien et le rendre plus ou moins facile à vivre comme par exemple :

Avez-vous remarqué ici au Mexique lorsque vous faite la queue au super marché au rayon charcuterie comment les gens vous collent ? La distance que nous laissons entre nous et les autres est culturelle ! Des anthropologues l’ont même mesuré : En moyenne au Mexique elle est de 80 centimètres alors qu’elle est d’1m20 en France. Cela fait partie de nos cultures inconscientes :

En France le temps est lié au respect, pas au Mexique. Ce qui est un manque de respect dans un pays ne l’est peut être pas dans un autre. Qui a raison ? Les deux chacun dans leur pays. Il y a autant de vérités qu’il y a de cultures, les grandes puissances ont tendances à croire qu’elle détienne la vérité.

Si vous jugez les mexicains à travers vos normes et vos codes français, alors 1 : vous ne comprendrez pas le pays et 2- votre expatriation risque d’être douloureuse. Vous êtes au Mexique, il vous faudra vous mexicaniser, accepter ces différences, vous enrichir de ces différences.

Dans une expatriation il y a des accélérateurs d’échecs qu’il faut absolument éviter :

– Les certitudes.
– L’ethnocentrisme (le sentiment de supériorité).
– Les stéréotypes, les préjugés.
– Le manque ou l’absence de préparation au pays d’expatriation.

Pour « survivre » à son expatriation, il est d’abord important que l’objectif ne soit pas uniquement professionnel, mais bien familiale. Et il est certaines qualités indispensables au succès d’une expatriation comme :

– L’humilité.
– La curiosité.
– La sociabilité.
– L’ouverture d’esprit.
– L’empathie.

Un projet d’expatriation se prépare, avant de partir :

– Vous devez préparer cette nouvelle expérience avec tous les membres de la famille.
– Vous ne devez pas cacher vos préoccupations, elles sont légitimes.
– Ne pas sous estimer celles des enfants.
– Ne pas partir dans l’inconnu. Se documenter avant de partir.
– Commencer à apprendre la langue avant de partir, celle-ci est le premier vecteur
d’intégration dans le pays d’accueil.
– Le couple doit être solide.

Une fois sur place, il existe des facteurs d’intégration, le premier la langue, rien de plus frustrant que de ne pouvoir communiquer avec les gens. Les enfants sont des facilitateurs d’intégration, il faut les emmener à l’école, aux sports, ce qui facilite souvent les choses pour les parents pour rencontrer de nouveaux amis. La télévision est le reflet du pays dans lequel on vit, il est toujours conseillé d’acheter rapidement une télévision, pour la langue et pour la compréhension du pays. Dans un pays comme le Mexique, il est facile et rapide de connaître ses voisins.

Souvent les français à l’étranger ont tendances à s’enfermer dans leur communauté, mais pour comprendre un pays et s’y intégrer il faut se rapprocher des locaux, se sont eux qui vous intégreront dans leur pays.

Un dernier point, le retour au pays. Il doit se préparer également. Lorsque vous rentrez en France après 3 ou 5 ans d’expatriation, vous n’êtes pas tout à fait le même, vous rentrez, plus riche intellectuellement, votre regard sur la France, vos amis peut changer, vous pouvez vous sentir décaler, dans certains cas ne pas vous sentir à votre place.

Une règle existe, plus votre expatriation aura été bien vécue, mieux vous vous serez senti dans votre pays d’accueil et plus le retour sera difficile voir douloureux, d’où l’importance de la préparation.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *