LOS ALEMANES

¿Vas a trabajar, negociar, estar en contacto con Alemanes?, los siguientes puntos te ayudarán a mejor entenderlos. Esos puntos son tips básicos que expresan la tendencia cultural del país. En sus diversas experiencias personales en ese país, podrá toparse con un Aleman que no corresponda a ese promedio. Aquí se expresa un promedio y no una verdad absoluta.

· La cultura alemana de los negocios trata de eliminar al máximo el factor riesgo. Todo nuevo
proveedor o nueva innovación es asimilada a un riesgo, por eso empezara un lento
procedimiento de evaluación y de canalización de ese riesgo.

· En Alemania, no se mezcla lo privado de lo profesional, no se habla o pregunta a propósito de
la familia.

· De manera general, los mexicanos tienen la capacidad de hacer varias cosas al mismo tiempo
(policronismo) pasando de una tarea a otra dejándose interrumpir fácilmente. Al contrario, los
alemanes que hacen una cosa a la vez (monocronismo) se concentran exclusivamente sobre la
tarea del momento.

· Los alemanes consideran la ponctualidad como regla esencial y respectan los horarios de
manera muy rígida.

· Respectar las demoras y los vencimientos, su credibilidad esta en juego.

· Con los alemanes, se habla enseguida del objetivo de la reunión, no hay preeliminarlos.

· Los Alemanes buscan siempre la unanimidad por el consensos, hasta si hay que pasar mucho
tiempo para obtenerlo. Mas la pregunta será importante, y mas se tomara tiempo para decidir,
porque todos los departamentos de la empresa serán consultados.

· Su documentación tiene que ser de calidad.

· Jamás decir a los alemanes que son como los austriacos, los suizos o los holandeses.

· Al nivel de reuniones con alemanes, tiene que prepáralas con mucho cuidado, porque no
soportan la improvisación. Tendrá que respectar el orden del día. Si lo quiere modificar, tendrá
que prevenir antes de la fecha de la reunión.

· Un contrato alemán, se respecta al pie de la letra. Tendrá que negociar cada palabra antes de
firmarlo, después no podrá hacer cambiar nada.

· Los alemanes tienen un gran respecto por el trabajo y será juzgado por el trabajo que habrá
hecho.

· Tiene que ser muy preciso en las instrucciones que dará a su colaborador Alemán, ellos no
están acostumbrados y no quieren que se les deja autonomía.

6 comentarios en “LOS ALEMANES

  1. J’ai travaillé avec des allemands y’a pas longtemps dans le cadre de mon stage mais uniquement par le biais d’Internet. Heureusement, j’avais eu des cours de management interculturel au premier semestre ce qui m’a permis d’éviter de faire des erreurs.
    J’ai pu constaté à quel point les allemands sont des personnes organisées et pragmatiques et j’aime cette façon de travailler car je travaille de la même façon, je n’aime pas faire les choses à la dernière minute. Et j’accord également beaucoup d’importance à la ponctualité, je crois que je suis née dans le mauvais pays.
    Je me rappelle que pour notre projet, on a du échanger une 20aine de mails car nos partenaires allemands nous demandaient de clarifier nos propos.
    Parcontre je pense qu’il y a qqch chose de très paradoxal dans la culture allemande. Ils veulent éliminer l’incertitude ou du moins la diminuer au maximum, le changement est perçu comme un risque pourtant on constate un immobilisme à la française alors que l’Allemagne vote des réformes malgré son système de consensus qui nécessite l’unanimité.

  2. J’ai travaillé avec des allemands y’a pas longtemps dans le cadre de mon stage mais uniquement par le biais d’Internet. Heureusement, j’avais eu des cours de management interculturel au premier semestre ce qui m’a permis d’éviter de faire des erreurs.
    J’ai pu constaté à quel point les allemands sont des personnes organisées et pragmatiques et j’aime cette façon de travailler car je travaille de la même façon, je n’aime pas faire les choses à la dernière minute. Et j’accord également beaucoup d’importance à la ponctualité, je crois que je suis née dans le mauvais pays.
    Je me rappelle que pour notre projet, on a du échanger une 20aine de mails car nos partenaires allemands nous demandaient de clarifier nos propos.
    Parcontre je pense qu’il y a qqch chose de très paradoxal dans la culture allemande. Ils veulent éliminer l’incertitude ou du moins la diminuer au maximum, le changement est perçu comme un risque pourtant on constate un immobilisme à la française alors que l’Allemagne vote des réformes malgré son système de consensus qui nécessite l’unanimité.

  3. Merci moderngirl pour ta fidélité, tu as pu remarquer que j’ai mis ton blog en référence sur le mien. Les francais sont des latins qui se font croire qu’ils sont des anglosaxons ou des germaniques, mais lorsque tu parles des francais avec de vrais anglosaxons, germaniques ou autre habitants des pays scandinaves, ils te disent au niveau des affaires, que les francais ne sont pas sérieux, qu’avec les francais c’est toujours de l’à peu près, que les francais ne respectent pas les délais et sont toujours en retards, en fait ils pensent de nous ce que nous nous pensons des italiens, comme quoi tout est relatif!!! Mais ce qui est sur, c’est qu’en voulant copier les allemands nous confondons la rigueur allemande avec la rigidité, et nous sommes rigides dans nos facons de penser et de concevoir les choses et nous refusons notre latinité comme si c’était mal d’être latin. Nous ne sommes pas en phase avec nous même.

  4. Merci moderngirl pour ta fidélité, tu as pu remarquer que j’ai mis ton blog en référence sur le mien. Les francais sont des latins qui se font croire qu’ils sont des anglosaxons ou des germaniques, mais lorsque tu parles des francais avec de vrais anglosaxons, germaniques ou autre habitants des pays scandinaves, ils te disent au niveau des affaires, que les francais ne sont pas sérieux, qu’avec les francais c’est toujours de l’à peu près, que les francais ne respectent pas les délais et sont toujours en retards, en fait ils pensent de nous ce que nous nous pensons des italiens, comme quoi tout est relatif!!! Mais ce qui est sur, c’est qu’en voulant copier les allemands nous confondons la rigueur allemande avec la rigidité, et nous sommes rigides dans nos facons de penser et de concevoir les choses et nous refusons notre latinité comme si c’était mal d’être latin. Nous ne sommes pas en phase avec nous même.

  5. Je suis vraiment d’accord avec toi sur ce point, Olivier. Le Francais veut etre comme les anglosaxons ou les germaniques qu’il percoit comme “efficaces”, mais ne comprend pas ces cultures du nord. Je suis moi-meme francaise mais suis aussi a moitie scandinave et j’ai eu du mal au travail en France car ma mentalite au travail est assez marquee par mes origines nordiques, ou on est plus democratiques au travail, plus simples, plus pragmatiques, peut-etre plus honnetes aussi. Mais dans la qualite de vie, vive la France ! Je prefere travailler avec les Americains, pragmatiques et droits, (je vis aux Etats-Unis), mais je prefere vivre avec des francais, nous avons un sens inne de la qualite de vie, de la discussion, une “latinite” intelligente, une culture qui manque ici !

  6. Je suis vraiment d’accord avec toi sur ce point, Olivier. Le Francais veut etre comme les anglosaxons ou les germaniques qu’il percoit comme “efficaces”, mais ne comprend pas ces cultures du nord. Je suis moi-meme francaise mais suis aussi a moitie scandinave et j’ai eu du mal au travail en France car ma mentalite au travail est assez marquee par mes origines nordiques, ou on est plus democratiques au travail, plus simples, plus pragmatiques, peut-etre plus honnetes aussi. Mais dans la qualite de vie, vive la France ! Je prefere travailler avec les Americains, pragmatiques et droits, (je vis aux Etats-Unis), mais je prefere vivre avec des francais, nous avons un sens inne de la qualite de vie, de la discussion, une “latinite” intelligente, une culture qui manque ici !

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *